Sami El Fehri arrêté

Pierre Vaugeois
Novembre 7, 2019

"On parle de descente policière, or ce sont des perquisitions autorisées par un mandat qui ont été menées hier dans le domicile de Sami Fehri, de sa sœur qui est aussi accusée dans l'affaire et du le mandataire légal de la boite de production", a expliqué M. Selliti, notamment pour répondre aux critiques de l'avocat de Sami Fehri, Abdelaziz Essid, qui a remis en question, hier et aujourd'hui, via des statuts Facebook, la légalité de ces perquisitions.

Enfin, rappelons que Sami Fehri a été incarcéré en 2012. Pour lui, le ministère public a réagi seul.

Le propriétaire de la chaine El Hiwar Ettounsi, Sami Fehri, a été arrêté ce mardi soir, 5 novembre 2019, par la brigade des recherches dans les crimes économiques et financiers d'El Gorjani, et ce pour suspicion de corruption. "L'épouse de Sami El Fehri était présente, contrairement à ce que disent certains sur les réseaux sociaux, et tout ce qui a été saisi concerne l'affaire de blanchiment d'argent dont font l'objet les accusés" a-t-il développé. Elle a duré environs 13 heures d'affilée.

L'institution du chargé général des Contentieux de l'Etat a précisé qu'après avoir reçu un dossier du Comité national pour la liquidation des biens et des propriétés pour le bénéfice de l'Etat, une plainte pénale a été déposée contre l'administrateur judiciaire de Cactus Prod et l'agent de Prod Caméléon, ainsi que contre tous ceux dont les investigations divulgueront l'implication dans le soupçon de corruption et de dommage à l'argent public.

Que se passe-t-il en Tunisie?

Dans cette nouvelle affaire, l'accusation porte sur de grosses pertes enregistrées par l'établissement de la Télévision tunisienne.

La société Cactus Prod a été fondée en 2002 par Sami Fehri et son associé Belhassen Trabelsi, beau-frère du président déchu Zine El Abidine Ben Ali.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL