Cette nouvelle qui vient de tomber — Christian Quesada

Pierre Vaugeois
Décembre 4, 2019

"Christian Quesada est une personne qui ne fait plus partie de mes horizons, a-t-il ajouté". En ce 3 décembre 2019, la cour d'appel de Lyon a décidé de refuser la seconde demande de mise en liberté du quinquagénaire. "Souvenez-vous, le 27 mars 2019, Christian Quesada a été arrêté pour " détention et diffusion d'images à caractère pédopornographique " et " corruption de mineur". La chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Lyon a étudié sa demande de libération et l'a rejetée.

"Des centaines d'images et vidéos compromettantes de mineurs et d'enfants subissant des viols et agressions sexuelles, qu'il échangeait avec d'autres internautes, ont été retrouvées sur ses ordinateurs", avait à l'époque indiqué le procureur de la République de Bourg-en-Bresse, Christophe Rode. Des femmes qui accusent l'ancien champion des "12 coups de midi" d'avoir pris l'identité d'un adolescent afin d'obtenir des clichés et vidéos intimes. Christian Quesada avait reconnu les faits.

L'affaire a commencé avec la plainte d'une jeune fille mineure qui expliquait avoir dialogué sur internet avec un garçon se faisant passer pour un mineur et lui demandant de se dévêtir. "Il se rend compte de la gravité des faits, mais explique avoir seulement consulté ces images et n'avoir jamais commis d'agression sexuelle".

Cela fait maintenant huit mois que Christian Quesada est derrière les barreaux.

L'homme de 55 ans avait déjà été condamné une première fois en 2002 pour exhibition sexuelle et en 2009 pour détention et consultation d'images pédopornographiques. Pendant des mois, le présentateur de TF1 a côtoyé le candidat, qui a battu des records dans "Les 12 coups de midi" -192 victoires et plus de 800 000 euros de gains- avant de se faire éliminer le 14 février 2017. Mais il s'était aussi illustré dans d'autres jeux télévisés il y a quelques années comme Des chiffres et des lettres.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL