Le Cameroun enregistre près de 19.000 nouvelles infections chaque année — VIH/Sida

Evrard Martin
Décembre 4, 2019

Le taux de prévalence le plus élevé se retrouve chez les adultes âgés de 15 à 49 ans. En 2018, le nombre de nouvelles infections s'élevait à 1,7 million, ce qui correspond à environ 5 000 par jour.

"Au terme de nos échanges enrichissants, nous venons de réaffirmer notre incontournable leadership dans cette lutte que nous menons depuis environ une vingtaine d'années, contre le VIH et le sida ", a déclaré la présidente de l'Organisation des premières dames d'Afrique pour le développement (Opdad), Antoinette Sassou N'Guesso.

"Parmi les axes " forts " de leur action, l'épouse du chef de l'Etat congolais a énuméré, entre autres, la promotion des innovations communautaires, le plaidoyer pour le financement de la riposte durable en matière de santé, la promotion de la politique genre, fondée sur l'accès équitable aux services de lutte contre le VIH/sida et la prise en compte des politiques axées sur les jeunes, " en vue de créer les conditions de la survenue, à terme, d'une génération sans sida ".

Cependant, reconnait, Flavy Passaka, "depuis 2017 le pays n'a plus connu de rupture des anti-rétroviraux, la situation s'est totalement stabilisée, même si de temps en temps dans certains centres l'on signale le manque de quelques molécules ".

Cette disponibilité des ARVS dans les centres de soins à travers tout le pays est confirmé par un patient qui a requis l'anonymat.

"Maintenant, il n'a plus de problème; les anti-rétroviraux ne constituent plus un frein pour la prise en charge des positifs au Congo", souligne-t-il. Plus de 80% des personnes infectées auraient ainsi été diagnostiquées.

Depuis l'adoption de la loi de 2011 contre la discrimination et la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH/sida, il y a de moins en moins de cas, car "les contrevenants ont peur d'être trainés devant la justice ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL