Quinze lycéens font un malaise devant un film d'horreur — Panique au ciné

Pierre Vaugeois
Décembre 4, 2019

Le médecin du SMUR a conclu à des crises d'angoisses communicatives, qui sont survenues après une heure de projection et alors qu'il faisait très chaud dans la salle de cinéma.

À Romorantin, vendredi 29 novembre 2020 fut un jour très particulier. Dans le cadre du programme Lycéens et apprentis au cinéma, des lycées ont assisté à la projection du film d'horreur "Les Yeux sans visage", de Georges Franju.

Le groupe assistait à la projection du film "Les Yeux sans visage", de Georges Franju, sorti en 1960. C'est lors d'une scène de prélèvement de peau, que les premiers malaises ont commencé.

Ne connaissant pas l'origine de cette série de malaises et craignant pour les autres personnes présentes dans le cinéma, l'établissement a été entièrement évacué. Ils ont finalement tous pu regagner leur domicile. À l'arrivée des secours, quinze adolescents sont victimes d'étourdissements. Une intoxication au monoxyde de carbone a d'abord été suspectée mais aucune présence de ce gaz n'a été détectée. Le cinéma a pu rouvrir ses portes rapidement et les élèves sont rentrés chez eux sains et saufs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL