Après Ebola, la Rougeole fait également des ravages — RDC

Evrard Martin
Janvier 13, 2020

6000 morts dans une seule année, c'est le triste record mondial lié aux nombre des décès dûs à l'épidémie de la rougeole, selon un bilan dressé par l'Organisation mondiale de la Santé, OMS, après une année d'épidémie de rougeole. Pourtant, pour vraiment réussir, nous devons nous assurer qu'aucun enfant ne court le risque inutile de mourir d'une maladie facilement évitable par la vaccination. L'OMS n'a pas manqué d'ajouter que, le quart des cas de Rougeole enregistrés " concernent les enfants de plus de cinq ans, qui sont les plus vulnérables".

Malgré la vaccination de "plus de 18 millions d'enfants de moins de 5 ans" à travers le pays, la couverture vaccinale reste insuffisante dans la population générale puisqu'"environ 310.000 cas suspects" de rougeole ont été notifiés. "Nous exhortons nos partenaires donateurs à intensifier leur assistance d'urgence", a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique, citée dans le communiqué. A l'en croire, 27,6 millions de dollars américains ont pu être rassemblés et " 40 millions de dollars sont nécessaires " pour établir un plan de riposte de six mois pour étendre la vaccination aux enfants âgés de 6 à 14 ans entre autres. Mais aussi à renforcer l'éducation et l'information sanitaire, la surveillance épidémiologique et la coordination de la riposte. "Nous ne pouvons y parvenir sans les finances suffisantes".

L'appareil apportait un soutien logistique au contingent sud-africain de la MONUSCO (Mission onusienne en RDC), déployé à Beni (est).

Les partenaires clés pour l'éradication de la rougeole dont Protection Civile et Opérations d'Aide Humanitaire Européennes-ECHO-, Gavi, l'Alliance pour les vaccins, Médecins du Monde, Médecins sans Frontières, le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance -UNICEF-, l'OMS continuent leur appui au gouvernement de la RDC pour la maîtrise de cette épidémie de longue durée. Une situation qui inquiète les autorités sanitaires mondiales.

Décrété par les commandants et les représentants, la cessation des hostilités dans les contrées contrôlées par ces groupes armés sera d'application dès lundi 23 décembre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL