Brigitte et Michelle affichées le visage tuméfié

Pierre Vaugeois
Janvier 16, 2020

Outre l'épouse du président français et l'ancienne "first lady", les affiches mettent en scène la chancelière allemande Angela Merkel, l'ex-candidate à la présidentielle américaine Hillary Clinton, la parlementaire démocrate américaine Alexandria Ocasio-Cortez, la cheffe du gouvernement birman Aung San Suu Kyi et Sonia Gandhi, la présidente du parti du Congrès, la principale formation d'opposition en Inde. "Je suis victime de violence domestique", "Je suis moins bien payée", "J'ai subi des mutilations génitales", "Je n'ai pas le droit de m'habiller comme je veux", "Je ne peux pas décider qui je vais épouser", "J'ai été violée", peut-on notamment lire.

"La violence contre les femmes est un problème mondial qui touche tout le monde sans distinction de race, de classe sociale ou de religion", est-il encore écrit sur un bandeau rose au bas de chaque affiche. L'artiste contemporain AleXsandro Palombo, 45 ans, n'en est pas à son coup d'essai sur le sujet, à l'occasion de la Journée internationale de la femme, il avait lancé la campagne #BriefMessage et invitait les femmes à dénoncer la violence en écrivant un message sur leur culotte et en partageant la photo ensuite sur internet.

Contacté par le magazine Gala ce mercredi 15 janvier, le cabinet de Brigitte Macron assure qu'il n'a "pas été informé préalablement" de l'utilisation de l'image de la Première dame pour cette campagne de sensibilisation. Avant de préciser: "Madame Macron est actuellement mobilisée pour l'opération Pièces Jaunes, elle participe cet après-midi à un événement festif organisé par la Fondation pour les enfants hospitalisés de l'Hôpital Robert Debré".

Des photomontages réalisés par l'artiste italien AleXsandro Palombo visant à alerter sur le fléau des violences faites aux femmes. "La campagne est encore visible sur les murs de Milan dans des endroits stratégiques qui sont fréquentés aussi par des touristes".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL