Coronavirus : La France déclare son cinquième cas confirmé

Evrard Martin
Janvier 30, 2020

L'annonce de la ministre de la santé a coïncidé avec le départ depuis la province de Wuhan, premier foyer du virus, d'un premier avion de rapatriement de ressortissants français. "En raison de la situation épidémique en Chine et avec la mise en place de mesures restrictives par les autorités chinoises et l'agence touristique russe à destination des touristes chinois et russes, Ural Airlines est contrainte d'annuler une série de vols jusqu'à la fin de l'hiver", a annoncé la compagnie à l'agence de presse publique TASS. Aucun cas confirmé du nouveau coronavirus n'a été officiellement enregistré en Russie, qui dispose de 4.250 km de frontière terrestre avec la Chine et où sont présents de nombreux ressortissants chinois.

La ministre française de la Santé Agnès Buzyn a annoncé mardi matin qu'un premier avion avec une équipe médicale à bord atterrirait "jeudi après-midi à Wuhan" et serait de retour en France "vendredi soir, vendredi dans la nuit ou samedi matin".

Départ prévu de Français séjournant en Chine.

"Enfin si sur place des personnes ont des symptômes ou sont malades, elles seront accompagnées par l'équipe médicale que nous envoyons et elle seront rapatriées par des vols sanitaires spécifiques afin d'être hospitalisées en France". "Seuls des citoyens sains ou asymptomatiques seront autorisés à voyager", a annoncé la Commission européenne.

Un second vol dont les dates sont à déterminer va rapatrier des personnes porteuses possiblement du virus qui seront médicalisées à Paris, selon lui.

Ce mercredi matin, des tests étaient en cours pour confirmer les symptômes de sa fille.

"Un cinquième cas a été avéré, il s'agit de la fille du touriste chinois hospitalisé récemment en réanimation dans un état grave", qui, lui, représentait le quatrième cas recensé en France, a précisé la ministre. Ce nouveau cas n'est pas lié aux trois premiers, hospitalisés à Bordeaux pour l'un, et à Paris pour les deux autres, dans un état qui ne génère pas d'inquiétude.

Le coronavirus, apparu en Chine en décembre, a déjà fait environ 132 morts et près de 6 000 contaminations dans le pays. Il dépasse désormais largement le nombre de personnes infectées en 2002 et 2003 par l'épidémie du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère), qui était de 5.327. Plus de 9.000 cas suspects de contamination sont par ailleurs en cours d'examen.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL