Huawei se lie à TomTom pour remplacer Google Maps

Alain Brian
Janvier 21, 2020

Le géant chinois tente ainsi de fédérer au maximum les développeurs autour des Huawei Mobiles Services, tout en mettant l'accent sur des alternatives à certaines applications de Google. Un premier pas vient d'être franchi avec l'annonce d'un partenariat avec TomTom en matière de cartographie. Le résultat ne sera sans doute pas à la hauteur de ce que propose aujourd'hui Google avec Maps, mais il s'agit là pour Huawei de l'une des meilleures alternatives du marché.

Si la société n'a pas l'aura d'un Waze ou d'un Google Maps auprès du grand public, c'est en partie parce qu'elle s'adresse principalement aux fabricants de véhicules.

TomTom s'oriente vers la vente de servicesL'accord a été annoncé par le porte-parole de TomTom, Remco Meerstra.

Huawei cherche à pallier l'absence des services Google sur ses smartphones, une mission compliquée, mais pas impossible. Il n'est, en revanche, pas rentré dans les détails de cet accord.

Huawei est toujours sur liste noire aux États-Unis. Parallèlement à l'annonce de ce partenariat avec TomTom, Huawei a ainsi lancé une vaste campagne de communication pour encourager les développeurs à travailler sur des applications pour Huawei Mobile Services (HMS), avec une lucrative récompense de 20 millions de livres pour leurs développeurs. Les cartes développées par TomTom fournissent pour rappel des informations telles que la planification d'itinéraires plus économiques, les limitations de vitesse, l'emplacement des radars et la probabilité de blocage des routes - autant d'informations qui ne sont pas disponibles dans le monde entier sur Google Maps.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL