La top model Gigi Hadid juré potentiel au procès Weinstein

Pierre Vaugeois
Janvier 16, 2020

Tirée au sort, la top model Gigi Hadid a fait une apparition lundi, en tant que juré potentiel, au procès pour agressions sexuelles du producteur de cinéma Harvey Weinstein. La star des podiums était au tribunal de Manhattan lundi matin, parmi un nouveau contingent de jurés potentiels qui se succèdent depuis une semaine. Douze jurés et six suppléants doivent être sélectionnés d'ici la semaine prochaine pour ce procès emblématique du mouvement #MeToo.

Après avoir lu une liste de témoins potentiels, le juge Burke a demandé aux jurés s'ils connaissaient quelqu'un sur la liste.

Face au juge, la sœur de Bella Hadid a tout de suite faire savoir qu'elle avait déjà "rencontré l'accusé" et qu'elle connaissait certaines personnalités citées dans l'affaire: "Je crois pouvoir quand même garder l'esprit ouvert sur les faits", a tout de même fait savoir Gigi Hadid.

Mme Hadid faisait partie des 35 jurés potentiels à qui l'on a demandé de remplir un questionnaire et de le renvoyer au tribunal le jeudi.

Harvey Weinstein, 67 ans, ancien tout-puissant producteur d'Hollywood, a été accusé de harcèlement ou d'agressions sexuelles par plus de 80 femmes, dont des célébrités comme Ashley Judd, Gwyneth Paltrow ou Léa Seydoux.

Il est vrai que le mannequin, suivi par plus de 50 millions d'abonnés sur Instagram, a peu de chances d'être retenue comme jurée dans cette affaire, étant donné sa notoriété internationale. Mais il ne sera jugé à New York que pour deux cas, un viol et une agression sexuelle, la plupart des faits reprochés étant prescrits. Le procès en lui-même, commencé il y a cinq jours et dont le jugement devrait être rendu début mars, est au cœur de l'actualité, ce qui rend la sélection des jurés compliquée précise l'AFP. Beaucoup des personnes présélectionnées ont déjà été excusées car elles s'estimaient incapables d'être impartiales.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL