Le chômage en France a fortement baissé en 2019

Xavier Trudeau
Janvier 27, 2020

Les chiffres confirment l'embellie sur le front du chômage observée tout au long de l'année.

En moyenne au quatrième trimestre 2019, en France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (personnes sans emploi) baisse de 1,7% (-55.700) à 3.308.800, d'après les données communiquées par le Ministère de l'Emploi.

Pôle Emploi vient de présenter les derniers chiffres concernant le chômage en France.

La tendance est la même à l'échelle régionale, où la baisse s'établit à -3% sur un trimestre et à -3,9% sur un an. Sur la France entière, hors Mayotte, les effectifs de cette catégorie, la plus suivie dans ces statistiques, ont fondu de 120.700 (-3,3 %), à 3,5 millions, comme le laissaient présumer les chiffres arrêtés fin novembre.

A noter encore que le nombre de demandeurs d'emploi (A, B et C) inscrits depuis moins d'un an à Pôle Emploi est en forte baisse (-9,1 % sur un an). Une bonne nouvelle donc, qui officialise que l'économie française a bien été créatrice d'emplois durant l'année 2019. Au total, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C diminue de 1,6 % ce trimestre (-87 700) et de 2,9 % sur un an " note la Dares. Ce nombre baisse de 1,5 % sur un trimestre (soit -430 personnes) et de 4,9 % sur un an.

La Dares relève que "la diminution du nombre de demandeurs d'emploi est très forte chez les moins de 25 ans et plus modérée chez les 50 ans et plus". Pour les catégories A, B, C, ce nombre s'établit à 5 740 200.

Cette baisse du chômage est la conséquence de créations d'emplois dynamiques et supérieures à l'augmentation de la population active: l'Insee s'attend à 263.000 créations d'emploi nettes sur l'année, dont 215.000 dans le secteur marchand contre 230.000 en 2018. À l'inverse du dernier trimestre, ce sont les moins de 25 ans qui sont le plus pénalisés (+1.5%) avec une hausse de 1.5% sur 12 mois.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL