Le Mozart breton, chef du bagad d'Auray, mis en examen pour viol

Pierre Vaugeois
Janvier 16, 2020

Illustration d'un bagad en Bretagne.

Le parquet indique également que trois autres noms de jeunes femmes victimes potentielles ont été évoqués lors de l'enquête préliminaire. Contacté, le procureur de Rennes confirme qu'une information judiciaire a été ouverte le 25 octobre 2019. Les faits reprochés auraient été commis entre le 29 mai et le 6 septembre 2019. On apprend ce mardi qu'au moins trois plaintes ont été déposées par des jeunes femmes, parmi lesquelles des élèves de l'école du Pont Supérieur de Rennes, où Loïc Le Cotillec devait valider cette année son diplôme d'État de professeur de musique, et des membres du bagad d'Auray.

Loïc Le Cotillec est âgé de 24 ans et avait quitté précipitamment la direction du bagad d'Auray (Kevrenn Alré) à la rentrée dernière. "A sa tête, le bagad avait poursuivi sa belle réussite, décrochant notamment la troisième place au championnat national des bagadou en 2017". "Mais maintenant il faut qu'il assume les conséquences de ses actes", ajoute le président, qui a porté plainte pour " atteinte à l'image " de son association.

" Mon client collabore et collaborera avec les services enquêteurs". Il y a peut-être eu des comportements inadaptés avec certaines d'entre elles. "Il va falloir se poser des questions", a déclaré à l'AFP son avocat Me Frédéric Birrien.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL