Réattribution des lignes d’Aigle Azur : Le Groupe Air France rafle la mise

Xavier Trudeau
Janvier 19, 2020

La liquidation de la compagnie aérienne Aigle Azur en septembre 2019 fait les choux gras d'Air France qui a récupéré la majorité de ses droits de trafic vers l'Algérie, a rapporté le journal français La Tribune.

Au total, une dizaine de compagnies avaient fait acte de candidature, pour la reprise totale ou partielle de ces lignes.

Transavia se taille la part du lion sur les lignes entre Paris et l'Algérie. La filiale d'Air France récupère ainsi les droits de trafic sur les liaisons: Paris - Alger, Paris - Oran, Paris - Béjaïa, Paris - Constantine, Paris - Sétif et Paris - Tlemcen.

ASL Airlines France, quant à elle a obtenu les droits de trafic sur les lignes Paris - Béjaïa et Paris - Annaba mais également sur Lille - Alger et Lille Oran ainsi que Lyon - Alger. La compagnie low-cost espagnole Volotea a obtenu des vols au départ de Bordeaux, Marseille et Lyon pour des villes secondaires algériennes, à l'exception de Bordeaux-Alger.

Le groupe Air France renforce ainsi sa position en Algérie et devient un solide concurrent pour Air Algérie, conclut La Tribune.

Interrogé par El Watan, Amine Andaloussi, porte-parole d'Air Algérie, aurait déclaré que "c'est le retour à la normale qui va stimuler davantage la concurrence et le passager algérien ne sera pas confronté à une situation de monopole, c'est à nous de gagner des parts de marché. Nous avons fait une demande concernant les droits de trafic, mais nous n'avons rien obtenu ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL