Virus en Chine : le bilan monte à 17 morts

Evrard Martin
Janvier 23, 2020

"Sans une raison spéciale, les habitants de la ville ne doivent pas quitter Wuhan ", tandis que les liaisons aériennes et ferroviaires au départ de la ville sont "temporairement " suspendues, a ajouté le centre de commandement.

Aux sorties autoroutières de la ville, des policiers stoppaient certains véhicules, afin de prendre la température corporelle des occupants. Le précédent décompte faisait état de six morts et d'environ 300 cas recensés.

Tenus dans l'ignorance pendant près de trois semaines, les Chinois peuvent depuis lundi lire dans les journaux et voir sur leurs écrans les mises en garde du gouvernement concernant le coronavirus.

Des ventes illégales d'animaux sauvages avaient lieu dans ce marché, a déclaré le directeur du Centre national de contrôle et de prévention des maladies, Gao Fu, sans pouvoir dire avec certitude si du gibier était à l'origine de l'épidémie. Dans les aéroports, des messages de précautions à destination des voyageurs se rendant à Wuhan depuis Paris ou au retour de Wuhan sont diffusés dans les avions. Et avec le début dans quelques jours des vacances du Nouvel an lunaire, la ville située de l'estuaire de la Rivière des Perles se prépare à un afflux de visiteurs. Que pouvons-nous faire d'autre face à ce virus?

Cet article sera régulièrement mis à jour.

Selon le dernier bilan communiqué mercredi par les autorités sanitaires chinoises, l'épidémie a fait 17 morts en Chine avec plus de 540 cas confirmés.

Ce virus, qui se transmet par les voies respiratoires, "pourrait muter et se propager plus facilement", a indiqué lors d'une conférence de presse le vice-ministre de la commission nationale de la Santé, Li Bin. En dehors de Wuhan, dans la province du Hubei, des cas de contamination ont été signalés à Pékin, Shanghai, Macao, Hong Kong et en Thaïlande (4 cas), aux Etats-Unis (1 cas), en Corée du Sud (1), au Japon (1) et à Taïwan (1).

Cette décision est prise afin "d'enrayer efficacement la propagation du virus", a-t-il expliqué, alors que la Chine s'apprête à entrer vendredi dans son long congé du Nouvel an, qui occasionne chaque année des centaines de millions de voyages. Il semble qu'en Europe on ne souhaite pas provoquer la panique même si des milliers de Chinois y débarquent en vacances.

À Genève, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mercredi qu'elle avait reporté sa décision de déterminer si l'éclosion doit être considérée comme une " urgence de santé publique de portée internationale ", car le coronavirus est apparu dans d'autres pays. À ce stade, la grande inquiétude est de savoir si le virus va muter et comment.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL