13 enfants meurent dans une bousculade dans une école primaire — Kenya

Claudine Rigal
Février 7, 2020

Au moins 39 autres élèves ont été grièvement blessés dans l'incident de l'école primaire de Kakamega, selon le quotidien Daily Nation, citant le commandant de la police de la région de l'Ouest, Peris Kimani.

David Kabena, commissaire divisionnaire de police de Kakamegan a rapporté que cette bousculade était survenue aux environs de 17h00 heure locale, lorsque les élèves sortaient de classe avec précipitation.

On ne sait pas exactement ce qui a causé la tragédie, mais une enquête a été ouverte.

L'organisation Saint-Jean Ambulance, qui fournit des services de secourisme, a fait état sur Twitter, de 14 enfants décédés et plus de 50 blessés, dont deux soignés au service des soins intensifs et 37 ayant déjà quitté l'hôpital. Un mouvement de panique a eu lieu, pour une raison inconnue.

Des parents anxieux attendaient devant l'hôpital de Kakamega des nouvelles de leurs enfants, ont montré des photos de Nation.

"Nous sommes abattus par la tragédie qui a touché l'école primaire de Kakamega ce soir", a réagi le vice-président du Kenya, William Ruto, ajoutant que "nos prières, notre amour et nos pensées vont aux familles et aux proches des victimes de cette tragédie".

"Alors que les enfants rentraient de l'école, il y avait une bousculade alors qu'ils descendaient les escaliers", a déclaré Peter Abwao, porte-parole de la Croix-Rouge du Kenya.

En 2016, l'incendie d'un dortoir d'un lycée pour filles dans le bidonville de Kibera, à Nairobi, avait entraîné la mort de neuf lycéennes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL