3700 personnes confinées à bord d'un bateau de croisière au Japon — Coronavirus

Claudine Rigal
Février 5, 2020

Huit personnes à bord du Diamond Princess, arrivé lundi soir dans la baie de Yokohama, présentent des symptômes tels que de la fièvre, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga.

Des officiers de quarantaine montés à bord passaient mardi en revue les 2 666 passagers et 1 045 membres d'équipage. Plus de 24.300 personnes ont été contaminées par ce nouveau virus, qui représente une urgence sanitaire mondiale pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Au moins dix personnes sur ce bateau de croisière sont contaminées par le nouveau coronavirus, ont annoncé mercredi les autorités japonaises.

Le navire avait déjà été placé en quarantaine samedi à Naha, sur l'île méridionale japonaise d'Okinawa. La mesure a été décidée après des tests positifs du coronavirus chez un passager âgé de 80 ans qui avait débarqué à Hong Kong le 25 janvier.

Le ministre japonais de la Santé, Katsunobu Kato, a déclaré mercredi à des journalistes que des échantillons avaient été prélevés sur 273 occupants du navire.

"Tant que les résultats ne seront pas connus, toutes les personnes à bord (.) y resteront", a-t-il assuré.

Sur le territoire japonais, 23 cas ont été confirmés pour le moment, dont des personnes évacuées de Wuhan, la ville chinoise où est apparu le coronavirus. Onze étrangers ont ainsi été repoussés à ce jour.

Deux nouveaux vols rapatriant des ressortissants américains ont quitté Wuhan, épicentre de l'épidémie du nouveau coronavirus en Chine, partiront jeudi pour les Etats-Unis. Plusieurs pays ont décrété des restrictions de voyages et des compagnies aériennes ont suspendu les vols de et vers la Chine.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL