Apple et Broadcom condamnés à 1,1 milliard de dollars — Brevets

Xavier Trudeau
Février 1, 2020

L'affaire, ouverte en 2016, a toutes les chances de revenir en appel. Un jury californien a confirmé que les géants Apple et Broadcom avaient enfreint quatre brevets sur la transmission par wifi déposés par l'université de technologie basée à Pasadena.

Technologie que l'on retrouve dans tous les iPhone, tablettes iPad ou ordinateurs Mac, la transmission par wifi (internet sans fil) est utilisée, à l'origine, par Broadcom dans ses composants électroniques.

De son côté, Apple devra payer 837,8 millions de dollars, contre 270,2 millions de dollars pour Broadcom. Quant à Apple, ses avocats estiment que la condamnation n'est fondée que sur la présence de ces puces Broadcom dans ses terminaux et, qu'en conséquence, l'entreprise qui n'est ici que cliente ne devrait même pas être inquiétée dans cette affaire.

Suite à la décision, Caltech s'est dit "heureux que le jury ait conclu qu'Apple et Broadcom ont violé les brevets de Caltech ", ajoutant que l'université s'était "engagée à protéger sa propriété intellectuelle dans le cadre de sa mission qui consiste à développer les connaissances humaines et à faire bénéficier la société de la recherche intégrée à l'éducation ".

Apple est un client majeur de Broadcom, ce dernier a annoncé il y a quelques jours avoir signé un accord de vente de puces à la Pomme, jusqu'en 2023, pour la somme rondelette de 15 milliards de dollars.

Mais les relations entre les deux entreprises sont plus profondes qu'elles laissent paraître et Apple n'avait pas hésité à apporter son soutien à Broadcom lors de sa tentative de rachat de Qualcomm, le spécialiste des puces mobiles, qui avait finalement été bloquée par le gouvernement américain au nom de la sécurité nationale.

L'occasion pour la défense de réfuter également le calcul des indemnités qui, en l'état, prend en compte l'ensemble des appareils Apple concernés vendus aux États-Unis.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL