Coronavirus : nouvelles mesures de confinement en Chine, un mort à Hong Kong

Xavier Trudeau
Février 4, 2020

L'administration hospitalière a annoncé qu'un homme de 39 ans, traité pour ce virus, était décédé mardi matin après avoir vu son état de santé se " détériorer ".

Un décès est survenu en dehors de la Chine, aux Philippines.

De leur côté, les ministres de la Santé des pays du G7 ont convenu lundi de se coordonner " autant que possible dans les conseils de voyage et les mesures de prévention " face au coronavirus.

Le Comité permanent du Politburo a demandé une amélioration du dispositif de réaction aux situations d'urgence à la suite "d'insuffisances et de difficultés apparues dans la réponse à l'épidémie", a indiqué lundi l'agence officielle Chine nouvelle. Une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré ce mardi que les Etats-Unis "devraient adopter une attitude objective, juste, calme et rationnelle" et "s'abstenir de réagir de manière excessive".

Elle a précisé que plusieurs pays, dont la France, le Royaume-Uni, le Japon et la Corée du Sud, avaient déjà envoyé des fournitures médicales.

Le pays s'efforce d'en importer d'Europe, du Japon et des Etats-Unis, selon le ministère de l'Industrie.

Le bilan de l'épidémie s'alourdit encore en Chine, avec 425 morts et plus de 20 400 personnes touchées.

Face à un système hospitalier débordé, Wuhan devait accueillir lundi de premiers malades dans un hôpital construit en 10 jours. Un autre hôpital encore plus grand (1 600 lits) est en construction et devrait ouvrir dans quelques jours. Les chercheurs tentent de trouver un vaccin et l'OMS tente d'enrayer la désinformation mondiale sur internet.

Les Etats-Unis ont décrété samedi l'état d'urgence sanitaire et annoncé qu'ils refusaient l'entrée sur leur territoire aux ressortissants étrangers s'étant rendus en Chine, une mesure exceptionnelle imitée ce lundi par l'Australie.

À l'image de Wenzhou, les villes de Taizhou et trois disctrics de Hangzhou, dans l'est de la Chine, ont mis en place des mesures de confinement pour éviter la propagation du nouveau coronavirus.

A Hong Kong, où 15 cas de contamination ont été confirmés, des centaines d'employés des hôpitaux publics ont observé un arrêt de travail lundi pour réclamer la fermeture de la frontière avec la Chine continentale, afin de réduire le risque de propagation du nouveau coronavirus. Le deuxième avion transportant des ressortissants français a atterri, le dimanche 2 février 2019, sur le sol français.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL