Des vents attendus à plus de 100 km/h ce soir — Beauvaisis

Pierre Vaugeois
Février 11, 2020

Les 12 autres départements restent en alerte orange vents violents ou inondation et/ou vagues-submersion. La tempête Ciara n'a pas épargné la région wallonne et la région de Bruxelles. Seules subsistaient quelques difficultés dans l'Est.

Michaël Bernier, responsable communication de la sécurité civile, dresse sur Europe 1 le bilan des interventions de la nuit de dimanche à lundi: "Cette nuit, nous avons beaucoup d'activités au niveau des services d'incendies et de secours".

Un quadragénaire s'est tué en chutant de sa trottinette dimanche après-midi à Drancy (Seine-Saint-Denis), un accident qui pourrait être lié aux rafales de vent dues à Ciara, selon une source policière.

Ces vents violents se produisent au passage de la perturbation pluvieuse, puis également à l'arrière avec l'établissement d'un régime d' averses, et ceci jusqu'en début de matinée de lundi. La navigation des péniches s'est pourtant poursuivie. Il était toujours sous surveillance mardi matin.

À noter enfin que les poids-lourds, les deux roues et les piétons ont toujours interdiction de circuler sur les ponts de Normandie et de Brotonne. Ce lundi, ils étaient encore 90 000, aux alentours de midi. Une marée portée par la tempête Ciara, avec un coefficient 107.

Du côté d'Étretat, les vagues sont également très impressionnantes. Le littoral ouest reste en vigilance orange pour risques de vagues-submersion.

Situation actuelle: Le vent de sud-ouest commence à se renforcer sur les départements côtiers avec des rafales de 50 à 60 km/h, jusqu'à 60 à 80 km/h en se rapprochant des régions côtières, voire 100 km/h en régions des caps du Pas-de-Calais. "Un arbre sur la voie a perturbé le trafic, toute la journée, sur la ligne Paris-Montargis-Nevers". Vers 7 h, les sapeurs-pompiers sont intervenus pour dégager la victime, légèrement blessée. Le motard n'a pas eu besoin d'hospitalisation. Egalement à l'intérieur de la ville de Bastia les vents sont violents, avec 130 km/h à 9h. La route a été bloquée toute la matinée et une déviation a été mise en place. "La mairie en a été avisée et des employés communaux sont intervenus", indiquent les gendarmes. La tempête a fait plusieurs blessés, dont au moins trois graves. Depuis dimanche, "près de 4 000 salariés Enedis et d'entreprises partenaires" seraient mobilisés assure la société. Des renforts sont par ailleurs attendus dans le cadre de la Force d'intervention rapide électricité. Ces deux phénomènes, lorsqu'ils sont simultanés, sont particulièrement destructeurs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL