Edouard Philippe exprime son soutien — Retrait de Griveaux

Pierre Vaugeois
Février 14, 2020

"Peu importe ce qu'on pense de Benjamin Griveaux aujourd'hui, cette histoire est profondément dégueulasse, et inquiétante pour la suite". L'auteur de ce long texte est l'artiste russe Piotr Pavlenski, selon nos confrères de Libération.

Depuis janvier, douze "articles " ont été publiés, dont trois consacrés à Benjamin Griveaux (l'original, l'un avec marqué "censuré " dans le titre, et un troisième en langue russe).

Pour Joachim Son-Forget, l'ex-candidat à la mairie de Paris est "tombé dans un piège" qu'il décrit ainsi: "Il y a plusieurs jeunes femmes - au moins deux - instrumentalisées ou de mèche avec le monsieur qui a fait ce site et certainement d'autres personnes qui sont en train de cibler des personnalités publiques qui vont les voir, qui essaient de les aguicher, qui leur envoient des photos, des vidéos, des messages suggestifs". Ce dernier est "quelqu'un qui s'appuie en permanence sur les valeurs familiales, qui dit qu'il veut être le maire des familles et cite toujours en exemple sa femme et ses enfants". Mais il fait tout le contraire. Benjamin Griveaux a annoncé renoncer à la mairie de Paris, ce vendredi 14 février.

Le député des Français de Suisse domicilié à Genève, Joachim Son-Forget a relayé à ses quelque 60'000 abonnés sur Twitter, un lien vers la vidéo à caractère sexuel qui a été diffusée et revendiquée par l'artiste provocateur et réfugié politique russe à Paris, Piotr Pavlenski, qui s'est fait connaître en mettant le feu à la Banque de France.

Dans un message envoyé à son équipe de campagne dans la soirée de jeudi, le candidat avait demandé à son entourage de ne pas répondre aux médias. Après avoir annulé sa présence à la matinale de RTL, le candidat a décidé de son abandon après une réunion de crise vendredi matin. Il a indiqué que le chef de l'Etat l'avait assuré de son soutien "quelle que soit sa décision", et qu'il lui avait dit de surtout protéger ses proches.

Il a ensuite précisé: "Ma famille ne mérite pas cela".

Bien sûr! Benjamin Griveaux a été le premier participant.

L'autre question est plus politique: qui succédera à Benjamin Griveaux à la tête de la candidature LREM à Paris? Le dépôt final de liste est légalement prévu pour le 27 février.

La maire PS de Paris, Anne Hidalgo, candidate à sa propre succession, a appelé "au respect de la vie privée et des personnes". La ministre de la Santé Agnès Buzyn, également pressentie, a redit vendredi sur France Inter qu'elle ne "pourrait pas être candidate aux municipales " en raison de son agenda ministériel "très chargé ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL