Homosexualité:La déclaration choc de Vladimir Poutine

Claudine Rigal
Février 14, 2020

Ce n'est pas la première fois que le chef de l'Etat russe s'exprime sur ce sujet. Lors d'une discussion sur l'identité nationale russe, Vladimir Poutine a fermement rejeté l'idée de remplacer les rapports de filiation traditionnels par des catégories plus "progressistes", utilisées par certaines administrations en Occident, notamment en France. Ces amendements seront tous soumis au scrutin populaire, comme l'a annoncé le président russe. Une déclaration soutenue par la députée conservatrice Olga Batalina, qui demande au Chef de l'Etat de soutenir les valeurs familiales traditionnelles dans la Constitution.

En ce qui concerne 'parent numéro un, parent numéro deux' (...), tant que je serai président, nous ne l'aurons pas.

Pour beaucoup d'analystes, Vladimir Poutine organise avec cette réforme l'après 2024, en se laissant le maximum de portes ouvertes pour préserver son influence tout en quittant le poste de président puisqu'il ne peut se représenter. De son côté, Vladimir Poutine affirme que ses récentes propositions de révisions constitutionnelles ne visent pas à "prolonger son pouvoir", alors qu'il pilote le pays depuis vingt ans.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL