L’avertissement de la Chine concernant Huawei — France

Xavier Trudeau
Février 12, 2020

Elle met en avant le fait que la Chine a accordé un traitement équitable à Nokia et Ericsson, leur permettant de s'inviter dans les coeurs de réseau chinois, et lance des menaces à peine voilées: "nous ne souhaitons pas voir le développement des entreprises européennes dans le marché chinois affecté à cause de la discrimination et du protectionnisme de la France et d'autres pays européens à l'égard de Huawei". Pour rappel, dans ces articles, on peut apprendre que certaines autorités envisageraient de prendre des mesures restrictives contre Huawei dans le déploiement de la 5G.

Dans son communiqué, le représentant diplomatique de la Chine en France s'est montré soucieux de l'approche négative lancée par les médias français sur la 5G et dans une large mesure Huawei. "Donc, si les informations susmentionnées des médias français s'avèrent exactes, c'est visiblement contraire à l'engagement pris par le gouvernement français ", a ajouté l'ambassade.

" Nous en sommes profondément choqués et inquiets". Emmanuel Macron avait pourtant assuré que la France ne prendrait pas de mesures discriminatoire.

Cette mise en garde de la Chine intervient quelques jours après l'annonce qui a été faite par l'opérateur Orange. Parmi elles: "l'interdiction aux équipements 5G de Huawei d'être utilisés dans des dizaines de grandes villes françaises et l'imposition à Huawei d'une durée de validité de l'autorisation nettement plus courte qu'aux équipementiers européens comme Nokia et Ericsson". "Si, par souci de sécurité, le gouvernement français a réellement besoin de fixer des contraintes aux opérateurs, il devrait établir à cet égard des critères transparents et traiter toutes les entreprises de la même manière".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL