La demande pétrolière chinoise baisse de 20% suite au Coronavirus — Monde

Xavier Trudeau
Février 5, 2020

"Selon les besoins du marché et l'impact de l'épidémie de coronavirus, une réduction sera-t-elle nécessaire?"

Il avait également souligné que " l'Algérie est attachée à la coordination entre les pays de l'Opep et nous £uvrerons à un compromis pour mettre en place un plan d'action visant à réaliser l'équilibre du marché du pétrole ". Pis, les cours du pétrole pourraient continuer de chuter, surtout que la Chine, touchée par cette épidémie, est le premier importateur mondial de pétrole.

D'après l'Agence Britannique Bloomberg, c'est aussi la baisse la plus soudaine depuis les attentats du 11 septembre.

Ainsi le marché des matières premières, fortement corrélé à l'activité de la Chine est depuis sous pression, à l'image des cours du baril de pétrole WTI et Brent qui abandonnent tous deux 22% depuis le point haut constaté le 8 janvier dernier.

Sans compter que la situation s'aggrave de jour en jour: le bilan de plus 200 morts a déjà dépassé le nombre de cas lors de l'épidémie du syndrome respiratoire aigu sévère (Sras).

Selon les sociétés du secteur et les organisations internationales, le coronavirus pourrait réduire de 500 000 b/j la demande de pétrole en 2020, correspondant à un peu plus de 0,5% de la demande mondiale.

En façade, le ministre saoudien de l'Energie, Abdel Aziz ben Salmane, demi-frère du puissant prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS) et chef de file du cartel, tente de rassurer et ne voit dans la baisse des cours qu'une réaction " psychologique " des investisseurs.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires menés par la Russie sont prêts à se rencontrer " très rapidement " face à la baisse des prix de l'or noir sur fond de craintes liées au nouveau coronavirus, a indiqué le 31 janvier le ministre russe de l'Energie.

Il s'agit de la 178éme réunion extraordinaire de la Conférence de l'Opep prévue pour le 5 mars et la 8éme réunion ministérielle des pays Opep et non Opep (Opep+) programmée pour le 6 mars prochain.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL