La direction de l'académie des César annonce sa démission collective — Cinéma

Pierre Vaugeois
Février 13, 2020

La direction des César a annoncé jeudi soir sa "démission collective", à quinze jours de la prochaine cérémonie annuelle. La direction prend une décision forte, sur fond de crise mêlant la polémique Roman Polanski (nommé douze fois pour son film "J'accuse", alors que le cinéaste est accusé de plusieurs viols) et la récente dénonciation de l'opacité et du manque de démocratie au sein de l'Académie par plus de 200 personnalités. "Le Conseil d'Administration de l'Association pour la Promotion du Cinéma (Académie des Arts et Technique du Cinéma) a pris la décision à l'unanimité de démissionner" indique ses membres dans un communiqué de presse.

Le président de l'Académie des César, Alain Terzian (au micro) le 7 janvier 2020.

Parmi leurs griefs, des "dysfonctionnements", une "opacité des comptes" et des statuts qui "n'ont pas évolué depuis très longtemps "et reposent encore et toujours sur "la cooptation".

Ils se plaignaient aussi que les membres de l'Académie des César n'aient "aucune voix au chapitre, ni dans les fonctionnements" de l'Académie et de la structure qui la régit, l'Association pour la promotion du cinéma (APC), "ni dans le déroulé de la cérémonie". Pour en faire partie, il faut avoir au moins deux parrainages et avoir participé à au moins trois longs-métrages en cinq ans. Des associations comme Osez le féminisme! appellent à un rassemblement le soir de la cérémonie devant la salle Pleyel à Paris.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL