Le coronavirus fait à date 1011 décès seulement en Chine

Claudine Rigal
Février 12, 2020

Le nombre de morts en Chine dus au nouveau coronavirus est monté à 1 016 ce mardi 11 février, après l'annonce de 103 nouveaux décès en une journée dans la province du Hubei.

Au-delà des frontières chinoises, 319 cas de contamination ont été identifiés dans une vingtaine de pays depuis l'émergence de ce virus en décembre à Wuhan.

Dans les bureaux, la mairie de Shanghai conseille d'éviter les regroupements de personnel en adoptant des horaires décalés, en évitant les repas entre collègues qui doivent conserver entre eux une distance d'au moins un mètre. La tendance est donc en baisse, ce qui fait dire au principal expert chinois Zhong Nanshan que le pic pourrait être atteint d'ici la fin du mois de février.

Un optimisme prudent partagé par l'OMS.

En Chine continentale, le coronavirus a fait 908 morts, et le nombre des personnes infectées dépasse les 40.000, selon le bilan établi ce lundi 10 février par les autorités. Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a évoqué lundi des "exemples préoccupants" de telles contaminations qui pourraient constituer "l'étincelle alimentant un plus grand incendie".

Il a également appelé les pays concernés à partager leurs informations, afin de développer la recherche sur la maladie.

En dehors de la Chine continentale, le virus a entraîné la mort de deux personnes, une aux Philippines et une autre à Hong Kong et plus de 400 cas de contamination ont été confirmés dans une trentaine de pays et territoires. Des retours de médecins chinois font état d'une difficulté potentielle à détecter les cas d'infection et de possibles voies de transmission atypiques, via les selles.

Des proches de passagers font des signes en direction du paquebot Diamond Princess où 3.600 personnes sont en quarantaine à Yokohama le 11 février 2020
Coronavirus: Le bilan s'élève à plus de 1000 morts en Chine

Au Japon, la situation s'aggrave à bord du paquebot Diamond Princess, en quarantaine près de Yokohama, où 174 personnes sont désormais contaminées.

À ce stade, parmi les personnes [évacuées du navire] hospitalisées, quatre sont dans un état grave, sous assistance respiratoire ou aux soins intensifs, a précisé M. Kato.

Le coronavirus inquiète dans l'Union européenne (UE), où plusieurs cas ont été déclarés en Allemagne (16), en France (11) et en Italie (3).

Les ministres européens de la Santé se retrouveront de leur côté jeudi à Bruxelles pour discuter de mesures coordonnées.

Mais l'inquiétude internationale a été relancée avec l'apparition d'un cas de contamination hors de Chine, un Britannique contaminé à Singapour qui a ensuite transmis la maladie à plusieurs compatriotes lors d'un séjour en France, avant d'être diagnostiqué en Grande-Bretagne.

Jusqu'alors, la majorité des contaminations identifiées à l'étranger impliquait des personnes revenues de Wuhan, épicentre de l'épidémie.

Alors que la province du Hubei reste coupée du monde depuis plus de deux semaines, sa capitale Wuhan a encore renforcé les restrictions imposées à sa population.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL