L'OMS déclare le coronavirus "urgence de portée internationale" — Santé publique

Claudine Rigal
Février 3, 2020

Le nombre de morts liées à l'épidémie de coronavirus apparue en Chine, est passé à 259. Une semaine plus tard, le chef de l'OMS a de nouveau convoqué le comité d'urgence à Genève.

Les recommandations du directeur général (de l'OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, "doivent être sérieusement examinées", a affirmé l'ambassadeur chinois, soulignant que la lutte contre l'épidémie était la tâche la plus importante et urgente pour le gouvernement chinois.

Organe indépendant lancé en 2018 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Banque mondiale, le GPMB s'est dit, dans un communiqué, "préoccupé par le fait que de nombreux pays ne sont pas préparés et invite instamment les dirigeants de tous les pays à prendre des mesures immédiates pour s'assurer qu'ils disposent des capacités nécessaires". Il a félicité les autorités chinoises pour les mesures extraordinaires qu'elles ont prises pour empêcher la propagation du virus. Il a déclaré que la communauté mondiale doit agir ensemble pour arrêter le coronavirus à propagation rapide.

Le virus continue de se répandre à travers le monde. Il a exhorté le public à rester calme.

Le Comité a également reconnu qu'il existe encore des inconnus concernant ce nouveau coronavirus, que des cas ont désormais été signalés dans cinq Régions de l'OMS en un mois et qu'il y a eu une transmission interhumaine à l'extérieur de Wuhan et à l'extérieur de la Chine. La Russie a annoncé jeudi qu'elle fermerait sa frontière avec la Chine et cesserait de délivrer des visas électroniques aux ressortissants chinois, tandis qu'une ouverture prévue de la frontière terrestre du Pakistan avec la Chine sur la route du Karakoram a été reportée à avril.

La Chine a convenu de collaborer avec d'autres pays, dont le Japon, la France et les Etats-Unis, qui ont besoin de son appui.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL