Villas-Boas s’interroge sur l’arbitrage et tacle le président rennais — OM

Solenn Plantier
Février 5, 2020

L'entraîneur portugais reproche notamment aux Rouge-et-Noir d'avoir été favorisés par l'arbitrage et de ne pas s'en plaindre, contrairement au début de saison et aux déclarations d'Olivier Létang après un match face à l'OM.

Interrogé sur la polémique Mbappé-Tuchel de samedi dernier, Villas-Boas a ainsi lancé: "Je n'ai rien à voir avec cette histoire, c'est à eux de régler ça". On n'a pas eu de déclaration et de communication de Létang (le président de Rennes) cette fois. Je pense que l'histoire du week-end, c'est plutôt les hors-jeu lors de Rennes-Nantes que l'histoire Tuchel-Mbappé. Et ça m'inquiète un peu.

Après la victoire de l'OM à Rennes en janvier, Olivier Létang s'était insurgé en zone mixte au stade Vélodrome: " Pour être totalement transparent avec vous, j'avais écrit à M. Garibian avant le match parce que ceux qui sont Rennais connaissent l'historique de M. Schneider avec le Stade Rennais. Recadré par le patron de la DTA dans la presse, le président rennais lui avait répondu dans un communiqué lunaire sur le site du SRFC. Ce week-end, les Bretons ont repris deux points sur leur adversaire direct, mais visiblement la victoire à l'arrachée contre Nantes est dure à avaler pour André Villas-Boas. Et d'ajouter: "Au moment de la frappe de Niang, les lignes ne sont pas coordonnées". Quand on regarde on se dit: mais c'est quoi ça, de la géométrie ou...? Le deuxième but, il m'est arrivé pareil avec le Zenit contre le Spartak. Rondon avait sauté et ils ont donné hors-jeu. C'est un problème d'image peut-être. L'arbitre a eu une bonne note, Létang n'a pas fait de communiqué. "À la fin, après le match à Nantes, il n'était pas très intéressé de faire de la communication". Tous les complots portugais font de belles histoires (rires).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL