Aucun nouveau cas détecté à Wuhan en Chine — Coronavirus

Evrard Martin
Mars 19, 2020

Les autorités sanitaires chinoises ont déclaré jeudi n'avoir recensé la veille aucun nouveau cas de contamination au coronavirus dans la ville de Wuhan, une première depuis que l'épidémie s'y est déclarée en décembre dernier. Tous sont des personnes arrivées de l'étranger.

Sur les 20 cas de contamination importée annoncés mardi, neuf ont été constatés à Pékin et trois à Shanghai. En l'absence de nouveaux cas à Wuhan, la Chine continentale a réduit mercredi l'augmentation des transmissions locales à zéro.

Mais le pays épicentre de l'épidémie redoute désormais les cas importés et a lancé une campagne d'aide internationale.

Signe d'une inversion de tendance: davantage de personnes sont désormais mortes en dehors de Chine que dans l'empire du milieu.

Ce nombre de nouvelles personnes contaminées venant de l'étranger est même un record journalier, a indiqué le ministère de la Santé. Il s'agit le plus souvent de Chinois rentrant de pays particulièrement touchés par le Covid-19.

Selon le dernier bilan communiqué jeudi par les autorités sanitaires, 80928 cas confirmés de contamination et 3245 décès ont été recensés depuis le début de l'épidémie.

Le ministère de la Santé a en outre annoncé jeudi 8 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures, portant le total à 3 245. A Pékin, elles sont placées pour la plupart dans des hôtels.

Ces derniers jours, la Chine a centré ses mesures de lutte contre l'épidémie sur le contrôle des voyageurs arrivant de l'étranger, alors que le coronavirus s'est rapidement propagé à travers le monde, faisant craindre une deuxième vague de contaminations venue de l'étranger.

Au total, leur nombre s'élève désormais à 189 dans le pays, qui reste le plus touché au monde par le coronavirus, avec 80.928 personnes contaminées - dont 87% sont guéris.

"Nous ne devrions jamais permettre que la tendance positive obtenue au prix de grands efforts soit inversée", a mis en garde le 18 mars le président Xi Jinping lors d'une réunion du Parti communiste chinois. Des exceptions sont prévues pour les mineurs, les femmes enceintes, ou les personnes vivant seules, qui sont autorisées à rester confinées à domicile. L'Italie, pays européen le plus touché, bénéficie depuis plusieurs semaines déjà de matériel et d'experts chinois.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL