Ce qui change au 1er avril et ce qui a été reporté

Xavier Trudeau
Mars 31, 2020

Si les revalorisations des montants de plusieurs prestations sociales sont bel et bien appliquées en temps et en heure, certaines réformes sont quant à elles reportées. Voici ce qu'il faut savoir.

Concernant les allocations, celle pour les adultes handicapés (AAH), la prime d'activité, et l'ensemble des allocations familiales seront revalorisées de 0,3 %.

La crise du coronavirus ne change pas fondamentalement certains droits des Français, en particulier en termes d'aides sociales.

Habituellement le 1er avril est synonyme de changement pour des prestations sociales, et hausses ou baisses de tarifs.

Dernière bonne nouvelle du mois d'avril 2020, les tarifs réglementés du gaz pratiqués par Engie, et sur lesquels se basent les autres fournisseurs, baissent.

Comme cela avait été initialement prévu dans le Budget 2020, différentes prestations sociales sont revalorisées au 1er avril de 0,3%, soit quasiment gelées. De ce fait, il devrait s'établir à 564,78 euros au lieu de 559,74 euros.

Allocations, gaz, assurance-chômage: récapitulatif de ce qui change et de ce qui a été reporté en France.

Les allocations logement sont de nouveau repoussées.

La trêve hivernale prendra exceptionnellement fin deux mois plus tard, le 31 mai. Cette réforme durcit le calcul de l'indemnisation pour les travailleurs qui alternent contrats courts et périodes de chômage, comme il y en a beaucoup dans le tourisme, la restauration ou l'événementiel, des secteurs extrêmement touchés par la crise du coronavirus. Le nouveau calcul prévoit de s'appuyer sur les revenus du moment du bénéficiaire et non plus sur ceux remontant à deux ans en arrière.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL