Charles Michel salue le plan de la BCE — Coronavirus

Xavier Trudeau
Mars 22, 2020

"A période extraordinaire, action extraordinaire", a déclaré la présidente de la BCE, Christine Lagarde.

" Il n'y a pas de limites à notre engagement envers l'euro". Première Bourse à y réagir, la place de Tokyo a ouvert en hausse de 2%.

Objectif: endiguer la déroute financière provoquée par la pandémie du Covid-19, qui broie l'économie de la zone euro, rapporte Reuters.

A l'issue d'une réunion ordinaire de politique monétaire jeudi, la a BCE a annoncé un ensemble de mesures visant à soutenir l'économie de la zone euro en cas de choc de coronavirus, qui comprend une enveloppe temporaire d'achats d'actifs nets de 120 milliards d'euros en plus d'un programme mensuel d'achat d'obligations existant.

Aujourd'hui la BCE va encore plus loin face au coronavirus.

En raison du confinement que connaît une grande partie du vieux continent, l'activité économique est quasi à l'arrêt et les marchés financiers laissent entrevoir une récession comparable à celle observée en 2008 lors de la crise financière mondiale.

On "constate un resserrement assez marqué" des écarts de taux entre l'Allemagne, dont le rendement se stabilise, et les autres pays de la zone euro, en particulier l'Italie, qui voyait son taux nettement baisser ce jeudi, et de la France dans une moindre mesure, souligne aussi Julien Rolland, gérant obligataire spécialiste des taux souverains chez Aviva Investors.

Ce programme sera mis en oeuvre jusqu'à fin 2020 et inclura toutes les catégories d'actifs éligibles dans le cadre du programme d'achat d'actifs (APP) de la BCE, a précisé la Banque centrale européenne dans un communiqué.

" À condition que la réponse budgétaire (des États) continue de s'accroître, cela changera la donne pour l'économie de la zone euro et les marchés du crédit ", a-t-il ajouté. "L'inclusion de la Grèce et du papier commercial d'entreprise était la cerise sur le gâteau du QE (assouplissement quantitatif)", a déclaré mercredi Frederik Ducrozet, économiste principal chez Pictet Wealth Management.

En Australie, la Banque centrale a abaissé son taux à son plus bas historique (0,25%) et promis d'acheter de la dette publique.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL