Coronavirus au Canada: ses frontières fermées aux étrangers, sauf aux Américains

Claudine Rigal
Mars 17, 2020

La pandémie de COVID-19 continue d'évoluer à travers le monde et d'obliger les gouvernements à imposer des mesures pour freiner sa propagation.

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, vient d'annoncer que le Canada allait fermer ses frontières aux personnes qui ne sont pas des citoyens canadiens et à ceux qui ne sont pas résidents permanents dans le pays, à l'exception des citoyens américains.

Une fermeture de la frontière à tous les étrangers sauf les Américains, un programme pour aider les Canadiens à l'étranger voulant rentrer au bercail, de l'aide pour les travailleurs touchés par la pandémie.

"Cette mesure prévoit certaines exceptions désignées pour notamment les membres de l'équipage, les diplomates, ceux dont la famille immédiate est canadienne et pour l'instant, les citoyens américains", a-t-il indiqué lors de son allocution.

Par ailleurs, les compagnies aériennes interdiront à tout voyageur présentant des symptômes du COVID-19 de monter dans un avion.

A partir de mercredi, seuls quatre aéroports canadiens seront autorisés à accepter des vols internationaux.

Au total, 99 cas se sont ajoutés au pays lundi.

Le gouvernement du Premier ministre Justin Trudeau, lui-même contraint au télétravail après la découverte de l'infection au nouveau coronavirus de son épouse, a cédé aux appels grandissants de plusieurs provinces à limiter l'entrée des voyageurs dans le pays.

Plus tôt lundi, la mairesse de Montréal Valérie Plante avait annoncé l'envoi d'une équipe d'intervention à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau afin d'inciter les voyageurs à suivre la procédure d'isolement volontaire.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL