Coronavirus: l'Europe est le "nouvel épicentre" de la pandémie

Claudine Rigal
Mars 15, 2020

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a affirmé vendredi qu'il lui était " impossible " de déterminer quand aurait lieu le pic de la pandémie provoquée par le coronavirus, qui a causé la mort de plus de 5000 personnes depuis son apparition fin décembre en Chine. "Au contraire, nous devons redoubler d'efforts", a-t-il souligné.

En Europe, nouvel "épicentre" de la maladie selon l'OMS, de nombreux pays et régions fermaient aussi totalement ou partiellement leurs frontières aux étrangers, comme la Pologne et Chypre. La détermination est basée sur la propagation géographique d'une maladie, la gravité des symptômes qu'elle provoque et ses effets sur la société.

Les rassemblements de plus de 100 personnes ont été interdits en France.

" Nous avons donc estimé que le COVID-19 peut être qualifié de pandémie ", a-t-il dit, ajoutant que le mot " pandémie " n'est pas à utiliser à la légère.

"Tedros Adhanom Ghebreyesus s'est dit profondément inquiet face aux " niveaux alarmants d'inaction " de la communauté internationale alors que les niveaux de propagation de l'épidémie sont " alarmants ".

Carte indiquant les pays infectés par le coronavirus SARS-CoV-2.

"Près de 125.000 cas ont été signalés dans 118 pays et territoires".

L'Espagne, deuxième pays le plus affecté en Europe par le coronavirus, s'apprête à déclarer samedi l'état d'alerte pour tenter d'endiguer l'épidémie qui se propage à vitesse grand V et a déjà fait 120 morts. "Si les pays détectent, testent, traitent, isolent, tracent et mobilisent leurs populations dans leur action, ceux qui n'ont qu'une poignée de cas peuvent empêcher ces cas de devenir des groupes, et les groupes de devenir des transmissions communautaires ".

" Permettez-moi d'être clair: le fait de qualifier cette situation de pandémie ne signifie pas que les pays doivent abandonner".

Plus globalement, l'OMS est d'avis que tous les pays doivent trouver un juste équilibre entre la protection de la santé, la prévention des perturbations socio-économiques et le respect des droits de l'Homme.

Les responsables de l'OMS ont déclaré COVID-19 une pandémie mondiale mercredi alors que le virus se propageait rapidement à travers le monde, de l'Asie à l'Europe, au Moyen-Orient et maintenant dans certaines parties des États-Unis. C'est la première fois que la désignation "pandémie" est utilisée pour une épidémie à coronavirus.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL