Début des tests sur un traitement contre le Covid-19 — Canada

Evrard Martin
Mars 26, 2020

Une étude clinique d'envergure, dirigée par le centre de recherche de l'Institut de cardiologie de Montréal, a débuté ce lundi au Québec avec l'objectif de traiter les troubles respiratoires graves entraînés par la COVID-19.

Ils vont donc tester l'efficacité d'un médicament - la colchicine, un comprimé oral déjà connu et utilisé pour d'autres maladies comme la goutte et la péricardite - pour la COVID-19.

Ce dernier parle de la colchicine comme d'un "anti-inflammatoire bien particulier", alors que son équipe et lui ont "pas mal d'espoir que ça pourrait fonctionner".

L'étude se penchera plus particulièrement sur le phénomène de "tempête inflammatoire majeure" présente chez les adultes souffrant de complications sévères liées à la COVID-19.

"Cibler la réponse inflammatoire pour réduire les complications du coronavirus semble être une bonne piste de solution", a expliqué le chercheur. Tardif a indiqué à la chaîne publique Radio Canada qu'il espérait avoir d'ici trois mois les résultats de cette étude qui lui a été inspirée par la résistance des enfants à la maladie. "Là, ce dont on a besoin, c'est d'une thérapie qui peut prévenir les complications". Les chercheurs émettent l'hypothèse que le traitement pourrait les réduire.

Mettant toutes ces informations ensemble, les chercheurs misent sur leurs essais cliniques pour étudier la réaction inflammatoire qui attaque les poumons.

Environ 6.000 participants seront suivis pendant une période de 30 jours.

Les femmes qui ne prennent pas de contraceptifs, celles qui sont enceintes et celles qui allaitent ne sont pas admissibles à l'étude clinique.

Mais selon le Dr Tardif, le nombre de cas réels est beaucoup plus élevé, et n'a simplement pas encore été détecté.

Les gens ayant reçu un diagnostic positif à la COVID-19 qui sont intéressés à participer à l'étude clinique sont invités à parler à leur professionnel de la santé ou à composer le 1-877-536-6837.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL