Deux Occidentaux enlevés en 2018 au Burkina retrouvés vivants par l'ONU

Claudine Rigal
Mars 15, 2020

Une Canadienne et un Italien enlevés en 2018 au Burkina Faso par des hommes armés ont été retrouvés vivants vendredi par des Casques bleus dans le nord-est du Mali, a-t-on appris de source diplomatique et au sein de la Mission de l'ONU (Minusma).

Edith Blais et son ami ont été vus pour la dernière fois à Bobo-Dioulasso, la deuxième ville en importance du Burkina Faso, dans le sud-ouest.

Âgé d'une trentaine d'années, le couple, apparemment en bonne santé, est apparu souriant et vaguement désorienté, en particulier quand les responsables maliens, onusiens et canadien venus les accueillir leur ont présenté le coude plutôt que la main tendue - nouvelles règles imposées par le nouveau coronavirus obligent.

Poursuivant un périple routier, Édith Blais 36 ans, et Luca Tacchetto, 32 ans avaient quitté le Mali pour rallier le Togo où ils devaient participer à un projet de reforestation.

Blais, de Québec, et son partenaire Tacchetto, de Venise, ont disparu à la mi-décembre 2018 lors d'un voyage à travers le pays d'Afrique de l'Ouest. Ils prévoyaient se rendre dans la capitale, Ouagadougou, avant de traverser la frontière avec le Togo, au sud.

Le porte-parole du gouvernement burkinabè avait indiqué en avril 2019, qu'ils avaient été enlevés et vraisemblablement conduits hors du pays, mais qu'ils n'étaient pas en danger. Leur enlèvement n'a jamais été revendiqué. Un Roumain et un Australien n'ont toujours pas été retrouvés.

"D'après des informations préliminaires, ils doivent sûrement avoir réussi à fuir, ils ont été ramassés par un véhicule civil, lequel les a conduits vers le camp de la Minusma", a précisé le chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif.

" Les deux se portent bien ", nous a confié une source qui a pu brièvement les rencontrer.

Aucune information n'a été fournie dans un premier temps sur les circonstances dans lesquelles la Canadienne et l'Italien ont été retrouvés.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL