En Italie, 627 morts supplémentaires dues au coronavirus en 24 heures

Xavier Trudeau
Mars 21, 2020

En Europe, nouvel épicentre du fléau, l'Italie enregistre un nouveau record avec plus de 4 000 morts.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a affirmé vendredi que le dispositif de l'opération Sentinelle de lutte contre le terrorisme va "monter en puissance" dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l'épidémie a débuté fin décembre, a dénombré au total 81 008 cas (32 nouveaux entre vendredi et samedi), dont 3255 décès (sept nouveaux), et 71 740 guérisons. Inédite, la mesure permettra aux Etats membres de dépenser autant que nécessaire pour contrer le ralentissement économique.

Concernant la contamination et la propagation du virus, 6 000 nouveaux cas ont été identifiés dans le pays. Au total, le nombre de cas "importés" depuis l'étranger s'élève désormais à 269. La région de Milan, la Lombardie est la plus touchée avec 381 décès supplémentaires (au total 2 549), rapporte Le Figaro. Ce qui porte le bilan à 4 825 personnes tuées par la pandémie de coronavirus dans la péninsule en un mois, selon les chiffres de la protection civile relayés par l'AFP. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

L'Italie devient donc le premier pays pour le nombre de morts dus à l'épidémie de Covid-19 devant la Chine (3.245), l'Iran (1.284) et l'Espagne (767).

Les décisions de confinement qui se multiplient sont difficiles à appliquer dans des endroits très vulnérables comme dans les immenses bidonvilles asiatiques. Le Paraguay et les Emirats arabes unis ont connu leurs premiers morts.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL