Faubert charge durement Grant — West Ham

Solenn Plantier
Mars 29, 2020

Entre les Girondins de Bordeaux, le Real Madrid ou encore West Ham, Julien Faubert a connu plusieurs expériences de taille pendant sa carrière.

"Nous étions avec l'équipe dans le bus direction Upton Park". J'ai reçu un appel de ce français au Real Madrid et il m'a dit: 'Salut, je travaille pour le Real Madrid et nous devons vous parler'. Je lui réponds que j'ai un match important à préparer et que je n'ai pas le temps pour ces conneries. J'éteins mon téléphone, nous jouons le match et quand je le rallume, je vois 30 SMS et 50 messages sur mon répondeur. C'est là que j'ai su que c'était sérieux. J'ai appelé mon agent et il m'a dit qu'on devait discuter avec le Real Madrid, qui avait envoyé des représentants dans un hôtel à Heathrow. C'était le dernier jour du mercato et nous y sommes allés et avons commencé à négocier. "Sa motivation était à chier et je n'ai rien appris de lui", a expliqué le joueur passé par le Real Madrid. Ils voulaient Antonio Valencia mais il avait signé pour Manchester United, j'étais donc le deuxième choix. "C'est le Real, bon sang". Je me souviens que Mark Noble ne cessait de m'ignorer et je me disais: 'Mark, quel est le problème?

Julien Faubert n'a passé qu'une saison sous les ordres d'Avram Grant, mais c'est peu dire s'il s'en souvient très bien. "Nous ne sommes plus à ta hauteur".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL