France: l'ancien ministre Patrick Devedjian est décédé du coronavirus

Solenn Plantier
Mars 29, 2020

Même en dehors de son camp politique, plusieurs personnalités lui rendent hommage, comme l'ancien Premier ministre socialiste, Manuel Valls.

Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine et ancien ministre de Nicolas Sarkozy, Patrick Devedjian (LR), est décédé dans la nuit de samedi à dimanche des suites du coronavirus, a annoncé à l'AFP son service de presse.

L'homme politique avait annoncé sa maladie sur Twitter jeudi dernier, en prenant soin d'apporter un message de soutien et de compassion envers le personnel hospitalier qui s'était occupé de sa prise en charge.

L'épidémie du covid-19 vient de frapper dans le rang des personnalités françaises. Il disait être "en train de remonter la pente". "Bouleversée, je pense à Sophie, sa femme, et à ses fils", a-t-elle conclu.

Si Patrick Devedjian est au repos, il ne compte pas lâcher totalement le travail. En 2004, il était élu conseillé départemental. Xavier Bertrand avait, en 2008, succédé à Patrick Devedjian à la tête de l'UMP. L'ancien ministre français, âgé de 75 ans, y était soigné depuis mercredi.

C'est dans son rôle de président que Patrick Devedjian s'était rendu au Domaine départemental de Méréville le 18 décembre 2018 pour les 250 ans de l'anniversaire de la naissance de Chateaubriand.

"C'est une immense tristesse, j'adresse toutes mes condoléances à son épouse et à sa famille".

- Gérard Larcher (@gerard_larcher) March 29, 2020Patrick Devedjian, des convictions, de la culture, de l'empathie, du caractère, du talent, . un Ministre qui a fait honneur à la fonction. L'un des meilleurs. Profonde Tristesse.

Cet esprit indépendant déclare l'année suivante vouloir nettoyer "les écuries d'Augias " des Hauts-de-Seine, département à la réputation sulfureuse dont il a pris la tête en juin 2007 en remplacement de Nicolas Sarkozy, et où il se voit reprocher dans sa majorité une gestion autoritaire.

À gauche, les réactions ne manquent pas non plus.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL