L’usage de la chloroquine finalement autorisé par le gouvernement — Coronavirus

Evrard Martin
Mars 27, 2020

Finalement, le gouvernement a autorisé avec la publication d'un décret au Journal officiel, ce jeudi 26 mars 2020, la prescription de chloroquine aux personnes atteintes du covid-19.

A noter que "pour l'application du présent article, sont considérés comme établissements de santé les hôpitaux des armées, l'Institution nationale des Invalides et les structures médicales opérationnelles relevant du ministre de la défense déployées dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire".

Ces mesures s'appuient sur l'avis du Haut Conseil de la Santé Publique (HSCP) publié mardi, excluant, hors protocole d'essai, l'utilisation de l'hydroxychloroquine en prophylaxie (prévention et traitement, ndlr) sauf " pour les cas présentant des signes de gravité ". "A titre dérogatoire, "l'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le Covid-19".

Il a annoncé la nouvelle sur son compte Twitter, en " remerciant Olivier Veran pour son écoute ".

C'est une petite victoire pour celui qui se bat pour la prescription de la chloroquine, depuis le début de la crise épidémique liée au nouveau coronavirus Covid-19. Ses travaux préliminaires, une étude sur les effets de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 sur une vingtaine de patients, ont provoqué des divisions au sein de la communauté scientifique, entre les soutiens de Didier Raoult, et ses détracteurs. Une décision pour éviter les ruptures de stock face à l'engouement suscité par la molécule.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL