La Banque centrale européenne débloque 750 milliards d'euros — Coronavirus

Xavier Trudeau
Mars 19, 2020

La question est de savoir si le bazooka dégainé par la BCE - 750 milliards d'euros de rachat de dettes publiques - sera suffisant pour faire revenir la sérénité sur les Bourses mondiales, qui ont connu un effondrement sans précédent ces dernières semaines.

"Le plan qui a été annoncé par la Banque centrale européenne est le bon plan, c'est le plan qui était attendu par l'ensemble des Etats membres de la zone euro", a déclaré Bruno Le Maire sur France Inter.

"Les temps extraordinaires nécessitent une action extraordinaire", a tweeté, en anglais, la présidente de l'institution basée à Francfort, Christine Lagarde.

Elle promet qu'il "n'y a pas de limites à notre engagement envers l'euro", suggérant que d'autres mesures sont encore susceptibles de suivre, et ce quitte à utiliser "le plein potentiel de nos outils".

A l'issue d'une réunion imprévue mercredi soir, la BCE a lancé un nouveau programme d'achats d'obligations de 750 milliards d'euros, en laissant entendre qu'elle pourrait privilégier les achats de titres émis par les pays européens les plus en difficulté financièrement. Les gardiens de l'euro mettront fin au programme lorsqu'il sera jugé que "la phase de crise du coronavirus Covid-19 est terminée, mais en tout cas pas avant la fin de l'année", précise la BCE. Objectif: conjurer le risque de dislocation de la zone euro. Ce soutien doit contribuer à relancer un système économique grippé, où de nombreuses sociétés sont obligées de suspendre leur activité face au virus et où certaines vont se retrouver bientôt menacées de faillite. Cette pluie de milliards a eu un effet positif sur les marchés financiers: la Bourse de Tokyo a démarré jeudi sur les chapeaux de roue, avec une hausse de 2%.

En Australie, la banque centrale a elle aussi pris une décision historique, en abaissant son taux à son plus bas (0,25%) et en promettant d'acheter de la dette publique.

Les prix du brut se sont envolés grâce à l'annonce des mesures de soutien massives de la BCE.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL