La Corée du Nord tire un projectile non identifié (agence sud-coréenne)

Claudine Rigal
Mars 19, 2020

Ils ont été lancés depuis la ville côtière de Sondok, à l'est, où se trouve un aérodrome militaire où la Corée du Nord, dotée de l'arme nucléaire, a tiré des missiles l'année dernière, a indiqué le JCS dans un communiqué.

Après un arrêt de trois mois des essais de missiles, la Corée du Nord a testé un MLRS le 2 mars, qui, selon les responsables de Séoul, faisait partie des mêmes exercices. Le JCS avait dans un premier temps fait état de "trois projectiles", avant de changer sa description pour évoquer de "multiples" tirs.

Plus d'un an après le fiasco du deuxième sommet entre M. Kim et le président américain Donald Trump, la Corée du Nord n'a cessé de travailler au développement de ses programmes d'armement, estiment les experts.

"Les ministres ont souligné une fois de plus que les exercices de tir continus ne sont d'aucune utilité pour les efforts visant à instaurer une paix durable sur la péninsule coréenne", a déclaré la Maison bleue dans un communiqué. Le ministère japonais de la Défense a annoncé, de son côté, que la Corée du Nord avait lancé ce qui apparaît être des "missiles balistiques " - chose strictement interdite à Pyongyang par les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Elle a aussi testé en décembre un moteur.

S'il est confirmé, le lancement lundi de trois projectiles par un unique tracteur-érecteur-lanceur (TEL) marque le franchissement d'"une nouvelle étape" dans le programme nord-coréen de missiles à courte portée, a réagi sur Twitter Ankit Panda, de la Federation of American Scientists, une ONG scrutant les risques liés au nucléaire.

Kim "a supervisé un nouvel essai de frappe avec de l'artillerie de longue portée" et a "apprécié au plus haut point le parfait état de préparation au combat" des forces, selon KCNA.

La Corée du Nord a fermé ses frontières et pris des mesures drastiques pour tenter d'éviter que ne se propage sur son sol l'épidémie de coronavirus.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL