La "crise sanitaire mondiale majeure de notre époque" selon l'OMS — Coronavirus

Claudine Rigal
Mars 18, 2020

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a enjoint lundi à tous les pays d'accentuer les programmes de dépistage de la population, qu'elle présente comme la meilleure manière de ralentir la progression de la pandémie de coronavirus.

Le directeur général de cette organisation a en outre constaté qu'il y avait désormais "plus de cas et de décès dans le reste du monde qu'en Chine".

"Nous avons un message simple à tous les pays: testez, testez, testez les gens", a dit le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse à Genève. Les pays n'en font pas suffisamment pour retracer et tester chaque cas potentiel de contamination au Covid-19, se focalisant davantage sur des mesures pour créer une distance sociale entre les citoyens, a critiqué lundi le chef de l'Organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

" Au cours de la semaine écoulée, nous avons assisté à une augmentation rapide des cas de virus COVID-19", a ajouté le chef de l'OMS, et face à cela " nous n'avons pas vu un accroissement suffisant du nombre de tests, de placements en isolation et de recherches de contacts des personnes contaminées, qui constituent le cœur de la réponse ". Le pays le plus touché est pour l'instant la Chine, avec 3213 morts, puis l'Italie (1809 tués), l'Iran (853 tués) et l'Espagne (297).

Selon un décompte publié dimanche soir par l'agence nationale de santé publique, Santé Publique France, le bilan de l'épidémie a grimpé dimanche à 127 morts et 5423 cas confirmés, soit 36 morts et plus de 900 cas supplémentaires en 24 heures.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL