Le coronavirus pourrait permettre de grands changements, dit Infantino — Fifa

Solenn Plantier
Mars 24, 2020

Dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport, Gianni Infantino, président de la FIFA, tire la sonnette d'alarme. Je remercie les médecins, les infirmières et tous ceux qui risquent leur vie pour sauver les autres.

Concernant cette période de crise sanitaire, Infantino a confié qu'il faudra reporter la Coupe du monde des Clubs: "On verra si la nouvelle formule aura sa première édition en 2021, 2022 ou 2023".

" Bien sûr. Grâce à notre situation financière solide, nous pouvons proposer des mesures de solidarité ", a déclaré le président. "Puis la création d'un fonds mondial d'aide au football", affirme-t-il. "Les économies sont destinées à aider la FIFA pendant une crise, mais c'est une crise pour le monde du football, et il semble évident que nous devons faire tout ce que nous pouvons", ajoute-t-il.

Mais il est aussi attardé sur la manière dont le football était actuellement construit, avec un enchaînement des compétitions, un nombre d'équipe toujours plus grand.au point d'imaginer une refonte majeure: "On peut peut-être réformer le football en faisant un pas en arrière".

" Il faut une évaluation de l'impact mondial. Moins de compétitions, mais plus intéressantes", dit-il. Des tournois plus réduits, peut-être moins d'équipes, mais plus d'équilibre. Connu pour ses innovations dans le football mondial depuis qu'il est à la tête de la FIFA, la patron du foot mondial a déjà une idée de réformes en tête qui pourrait permettre au football de se relever après une éventuelle récession. "Moins de matches pour protéger la santé des joueurs", estime celui pour qui tout cela "n'est pas du domaine de la science-fiction". Nous ne savons pas quand tout reviendra à la normale.

"Mais regardons les opportunités".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL