L'UMons lance une étude sur la perte d'odorat — Coronavirus

Evrard Martin
Mars 26, 2020

Mais le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a annoncé, vendredi 20 mars 2020 lors d'une conférence de presse, la recrudescence d'un nouveau symptôme du Coronavirus: la perte de l'odorat. Il s'agit d'une "disparition brutale" de l'odorat, mais sans nez bouché, et parfois accompagnée d'une disparition du goût (agueusie).

En cas de perte de l'odorat soudaine, avec ou sans symptômes concomitants du Coronavirus, le professeur Jérôme Salomon a expliqué que les malades devaient "appeler leur médecin traitant et éviter toute automédication sans avis spécialisé de leur médecin ou de leur ORL", précisant également que l'anosmie était un symptôme assez rare et plutôt constaté chez les "jeunes patients ayant des formes peu sévères du Coronavirus".

"La progression du nombre de cas est préoccupante".

Une avancée dans la recherche sur le coronavirus: la perte de l'odorat et celle du goût pourraient bien être des symptômes particuliers du Covid-19.

" Il y a un lien évident " entre l'anosmie et le virus, confirme Jean-Michel Klein, président du Conseil national professionnel des ORL, qui exerce à Paris". Deux spécialistes ORL issus de l'Université de Mons (UMONS) ont donc développé un questionnaire et mis sur pied un "call center" destinés aux patients positifs au Covid-19 et qui ne sont actuellement pas en soins intensifs.

" Les personnes qui ressentent une anosmie doivent se confiner par précaution, et porter un masque, même au niveau familial", préconise Jean-Michel Klein.

Suite à ces premières constatations, les ORL ont averti le collège de médecine générale ainsi que le ministère, et vont étudier ce phénomène. Des publications allemandes et américaines ont pointé les mêmes symptômes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL