Netflix bientôt bridé par les opérateurs télécom — Coronavirus

Alain Brian
Mars 16, 2020

Si vous envisagiez de vous abonner à toutes les plateformes de streaming pour occuper vos longues journées de quarantaine, il va peut-être falloir revoir votre plan d'attaque. Les crèches, écoles, collèges, lycées et universités seront fermés "jusqu'à nouvel ordre " et le télétravail est fortement encouragé pour les millions de travailleurs qui ont la possibilité de travailler depuis chez eux. Ce confinement inédit pourrait néanmoins poser un problème aux opérateurs.

De ce fait, Arthur Dreyfuss, le président de la Fédération française des télécoms qui réunit les opérateurs français dont Orange, Bouygues, Free et SFR annonce à nos confrères du JDD que les services dits de divertissement subiront un bridage afin de ne pas handicaper ceux qui ont besoin d'internet pour des besoins professionnels. En Italie, où tout le pays est confiné, Telecom Italia a vu la consommation de la bande passante grimper de 70%, en grande partie dûe aux jeux en ligne.

Les opérateurs envisagent donc de réduire la bande passante pour privilégier le télétravail et l'information, au détriment des sites de divertissement comme YouTube ou Netflix, qui occupe à lui seul 15 % de la bande passante mondiale.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL