Non, l'Institut Pasteur n'a pas "créé" et "breveté" le coronavirus — Coronavirus

Evrard Martin
Mars 21, 2020

"L'Institut Pasteur n'invente pas des virus, mais au contraire travaille sur les virus émergents pour les caractériser, produire des diagnostics, traitements et vaccins". Ne tombez pas dans le piège des fake news.

L'Institut Pasteur a rappelé qu'il utilisait actuellement la même méthode afin de trouver un vaccin contre le Covid-19, qui a fait 264 morts en France, selon le dernier bilan de la direction générale de la Santé (DGS) daté du 18 mars.

La rumeur a commencé à circuler après la publication sur Facebook d'une vidéo de 22 minutes, expliquant que la crise sanitaire que traverse actuellement la France est en fait le fait d'un virus créé il y a 17 ans de cela. " s'exclame-t-il en le brandissant. " Voilà ce qui est en train de nous tuer aujourd'hui. Mais quand on parle des "inventeurs" de la grotte de Lascaux, on parle bien des quatre jeunes gens qui l'ont découverte en 1940 et non pas des hommes préhistoriques qui en ont orné les parois. Attention, ne vous me méprenez pas.

Dans la famille des coronavirus, SARS-cov2 fait partie du groupe de virus dits "SARS-like" (ou SARS-CoV).

"Il y a sept coronavirus qui affectent l'homme, explique Olivier Schwartz". A l'appui de ses affirmations, il renvoie vers un brevet déposé en 2004.

Le SRAS est apparu en 2003, et est désigné sous le nom de Sras-CoV-1.

Car dans cette vidéo, le démonstrateur néglige le fait qu'il n'existe pas qu'un coronavirus, mais bien plusieurs.

Le brevet mis en avant par l'internaute porte, en effet, sur l'identification de séquences du SRAS survenu en 2003. Nous avons comparé le code génétique décrit dans le brevet Pasteur avec celui du coronavirus actuel. Pour Cat antonio, l'institut Pasteur avait déposé le brevet de l'invention du coronavirus Covid-19, alors qu'il s'agissait d'une stratégie vaccinale contre SARS-CoV-1. " La vidéo conspirationniste qui circule actuellement sur le web est donc totalement fausse", conclue l'institut Pasteur.

Tout est vrai. Mais les recherches et découvertes détaillées dans ce brevet portent sur l'épidémie de SARS-CoV de 2002-2003 qui a touché l'Asie, infectée 7 761 personnes et tué 623 patients dans 28 pays.

En 2004, les chercheurs de l'institut ont donc identifié les séquences du Sras-CoV-1 pour en faire un vaccin.

On n'invente pas un virus, on le découvre! "On peut remonter l'origine d'un virus et on sait dans le cas de ce coronavirus qu'il vient d'un virus présent naturellement chez certains animaux [.] chez ces anomaux on peut retrouver le virus presque identique à 90 à ou 98% d'homologie". "Ça veut dire que ce sont les découvreurs".

"La confusion provient également des termes " invention " et " inventeurs " présents dans les deux brevets cités, laissant penser aux lecteurs que le coronavirus serait le fruit d'une invention".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL