"Sorcière maléfique" : Angèle recadre violemment Cauet !

Pierre Vaugeois
Mars 23, 2020

Il semblerait que l'animateur de NRJ ait déclenché une virulente altercation par médias interposés, en cette fin de semaine. Elle était venue dans son émission C'Cauet sur NRJ en novembre dernier. Tu t'en prends à elle à n'importe occasion parce qu'elle refuse de jouer le jeu de ton émission.

A propos d'Angèle, avec qui il a déjà un différend en cours, l'animateur a dénoncé: "Elle s'en fout, elle n'est pas touchée par le truc, elle est touchée par pas grand-chose". Avant de poursuivre "Je trouve ça tellement naze, dire non alors que c'est pour donner de l'argent, alors qu'on est en pleine épidémie, qu'on ne demande pas de chanter, pas de concert, juste de donner un objet, c'est la seule qui a dit non".

Un petit règlement de compte qui semble être également animé par un passif entre les deux personnalités. Dans un extrait qu'il partage sur Twitter, il explique que la chanteuse Angèle a été contactée, comme d'autres célébrités, pour donner un de ses objets fétiches pour qu'il soit revendu et que les fonds soient versés aux soignants.

De son côté, Angèle a visiblement moyennement apprécié d'être exposée publiquement de la sorte. Sur ses réseaux sociaux, l'auteur de Brol a vivement réagi à travers un communiqué. L'artiste commence par évoquer les raisons qui l'ont amené à repousser l'invitation de l'animateur. Et de détailler: "Si je n'ai pas accepté ta demande c'est parce que je suis confinée, depuis le début, hors de chez moi, et que je joue le jeu d'un confinement total". Il a lancé un appel aux dons pour le personnel hospitalier. "J'ai décidé de soutenir ce qui se passe, autrement, en agissant, en direct auprès d'associations médicales, en faisant des dons pour acheter des respirateurs qui viennent à manquer dans les hôpitaux notamment", a-t-elle écrit dans un message publié samedi 21 mars.

Angèle accuse ainsi l'animateur de vouloir, "comme d'habitude", se "mettre en scène en sauveur et moi en sorcière maléfique". "Je te p... dessus, j'en ai rien à foutre du protocole, j'en ai rien à foutre si je passe plus en radio ". "La prochaine fois que tu fais des parodies flinguées de nos morceaux et que tu dis du mal de ma soeur à la radio gratuitement pour lui porter atteinte, porte tes c*uilles, je vais pas te louper moi et ça sera moins poli que ma soeur".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL