Un Américain voulait faire fortune avec des gels hydroalcooliques, mais — Coronavirus

Claudine Rigal
Mars 19, 2020

Matt Colvin avait collecté près de 18.000 flacons de solution hydroalcoolique et des désinfectants est espérait les revendre sur eBay et Amazon à prix d'or.

Habitué des ventes sur les sites marchands, Matt Colvin (36 ans) voulait profiter de la pandémie de coronavirus pour s'enrichir. Un Américain ayant acheté en masse du désinfectant et du gel hydroalcoolique dans tout le Tennessee et le Kentucky pour revendre les produits sur Internet en pleine épidémie de coronavirus a fini par donner tout son stock.

After the NYT article about Matt Colvin - guy who amassed 17k+ bottles of hand sanitizer - the Tennessee AG shut him down & has been going to his storage units to facilitate the "donation" of the items to local community groups and first responders.

Il avait revendu une partie de sa cargaison sur Amazon et eBay, avec un gain substantiel à la clé.

L'homme a été accusé de tentative d'escroquerie et s'est par conséquent retrouvé avec son compte suspendu et la majorité de son stock invendable. Dévoilée par le New York Times, samedi 14 mars, son histoire a provoqué la colère des lecteurs et des autorités. "Mon intention n'a jamais été de priver les gens de fournitures médicales nécessaires", s'est-t-il défendu auprès du quotidien, expliquant ne pas avoir anticipé que les magasins seraient si rapidement vidés. Craignant alors pour la sécurité de sa famille, il a fini par s'excuser et a donné l'intégralité de son stock à l'église de Huxon, où il vit.

"Nous ne tolérerons pas la spéculation sur les prix en ces temps de besoins exceptionnels et nous prendrons des décisions fortes pour l'empêcher", a indiqué le procureur général du Tennessee Herbert Slatery dans un communiqué.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL