"Vidéo. " Invention " du coronavirus : "l’Institut Pasteur est-il responsable ?

Evrard Martin
Mars 18, 2020

Pour soutenir son propos, il se base sur un brevet européen " pour une nouvelle souche de coronavirus associée au SRAS " déposé en 2004.

On retrouve de nombreuses publications identiques sur Facebook relayant la vidéo.

Le nouveau coronavirus aurait-il été créé volontairement par l'institut Pasteur?

Le brevet EP 1 694 829 B1 est authentique (et disponible ici), a confirmé à l'AFP Olivier Schwartz, directeur de l'unité virus et immunité à l'Institut Pasteur, mais il porte sur un virus différent du nouveau coronavirus détecté pour la première fois en Chine il y a quelques mois. Dans les mêmes proportions que le SARS-CoV-1 (SRAS), ont pu constater les auteurs, qui ont comparé leurs résultats au coronavirus à l'origine de l'épidémie des années 2002-2003.

" Il n'y a pas un coronavirus, il y en au moins 7 et donc le dépôt de cette séquence (ou code génétique, ndlr) correspondait à l'épidémie en 2003, c'est un cousin du virus qui fait l'objet de l'épidémie actuellement", détaille M. Schwartz.

Les auteurs de ces travaux, des scientifiques des Centres de contrôles et de prévention des maladies (CDC), de l'Université de Californie à Los Angeles et de Princeton, ont trouvé que le virus responsable de l'épidémie actuelle avait un niveau de viabilité à l'air libre comparable à celui du coronavirus provoquant le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère). "Ce sont les séquences qui sont brevetées et elles sont ensuite utilisées pour créer des tests de dépistage et un vaccin", explique le directeur de l'unité Virus et immunité à l'Institut Pasteur, Olivier Schwartz.

Les candidats-vaccins qui avaient été testés dans le brevet déposé en 2004 ne peuvent pas être réutilisés pour le nouveau coronavirus, " à cause de ces différences ".

D'autre part, un point essentiel: comme l'explique Factuel AFP, un brevet déposé sur la séquence d'un virus ne veut en aucun cas dire que le virus en question a été "créé", contrairement à ce qu'affirme l'internaute dans sa vidéo. Il prétend que l'Institut Pasteur a déjà un vaccin prêt à l'emploi et ne "cherche qu'à faire du fric".

" Il peut y en avoir un brevet sur une technologie, sur un diagnostic, sur plein de choses", poursuit-il, ajoutant qu'il s'agit d'abord de " protéger sa découverte", le temps de publier un article dans une revue scientifique par exemple.

L'intérêt de breveter un virus?

.

On ne le répétera jamais assez: en cette période difficile propice à l'angoisse, les informations qui circulent sur les réseaux sociaux concernant le coronavirus sont à prendre avec des pincettes. Un homme, face caméra, prétend démontrer que l'Institut Pasteur a créé le coronavirus en 2003. "Ce candidat-vaccin utilisait le vaccin contre la rougeole comme véhicule pour que les antigènes atteignent directement les bons compartiments du système immunitaire", explique Olivier Schwartz. Voici la liste des articles de vérification de l'AFP en français.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL