20,2 millions d'emplois perdus dans le secteur privé en avril — USA

Xavier Trudeau
Mai 8, 2020

"Les pertes d'emplois de cette ampleur sont sans précédent", a déclaré Ahu Yildirmaz, codirecteur de l'institut de recherche d'ADP dans un communiqué. Le consensus Reuters attend 21,85 millions de postes détruits dans le privé en avril, après les 701.000 détruits en mars, dépassant largement le record de 800.000 emplois détruits pendant la Grande Récession.

La plus grande baisse mensuelle précédente avait été enregistrée en février 2019 avec la perte de 835.000 emplois dans le secteur privé. Et la moitié des emplois détruits concerne le secteur des loisirs et de l'hôtellerie.

Quelque 3,4 millions d'emplois supplémentaires ont été perdus dans le commerce, les transports et les services publics, suivis de 2,5 millions dans la construction et 1,6 million dans le secteur manufacturier.

Les résultats de l'enquête ADP sont publiés deux jours avant le rapport mensuel sur l'emploi du département du Travail. En comparaison, 8,6 millions d'emplois avaient été perdus pendant les deux années de la crise financière mondiale. Et les écoles ont renvoyé les élèves chez eux.

Les pertes d'emplois d'avril sont les pires de l'histoire depuis le début de la publication du rapport, qui a commencé en 2002.

États-Unis : 20236 millions d'emplois privés détruits en avril en raison du coronavirus
20,2 millions d'emplois perdus dans le secteur privé en avril — USA

Le point de référence le plus proche pour la lecture des données sont les catastrophes naturelles, notamment "les ouragans, car ils ont tendance à être importants et à affecter des périodes ou des zones importantes", a expliqué à l'AFP la commissaire associée du BLS, Julie Hatch Maxfield. Le taux de chômage est attendu à 16%, un niveau jamais vu.

Et les économistes s'inquiètent de l'érosion des avancées obtenues au cours des 10 années de croissance économique, qui ont notamment vu davantage de minorités entrer dans la main-d'oeuvre. Quant aux femmes, elles sont désormais souvent contraintes de cesser de travailler, depuis la fermeture des écoles.

Les programmes d'aide gouvernementale pourraient toutefois provoquer un rebond temporaire de l'emploi en mai et juin.

L'administration Trump et le Congrès ont débloqué un total de 669 milliards de dollars de prêts pour les petites et moyennes entreprises, afin de les aider à payer les salaires de leurs employés.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL