Bolsonaro critique à nouveau les mesures de confinement — Brésil

Claudine Rigal
Mai 20, 2020

Selon les statistiques officielles, le Brésil a franchi ce samedi la barre de 15.000 morts dus au nouveau coronavirus, tandis qu'environ 230.000 personnes ont été infectées.

Malgré l'avancée de la pandémie, le président Jair Bolsonaro a attaqué les mesures de confinement prises par des gouverneurs de certains États du pays.

"Le chômage, la faim et la misère sera le futur de ceux qui sont en faveur de la tyrannie d'un isolement total", a twitté le dirigeant d'extrême-droite.

Le Brésil, avec au moins 233.142 cas détectés et 15.633 morts, est pour l'instant le quatrième pays au monde le plus touché en termes de contaminations. Le nombre de contaminations pourrait cependant être jusqu'à 15 fois plus élevé, car les tests ne se sont pas généralisés, observent des experts.

M. Bolsonaro préconise un "retour à la normale" avec des arguments économiques, et promeut l'utilisation de la chloroquine et de l'hydroxychloroquine pour le traitement de la maladie. Il a également re-twitté ce samedi une vidéo de quatre minutes intitulée "Comment parvenir au rêve de l'immunité". "Ce qui prévaut", ajoute-t-il, "ce n'est pas le pouvoir d'agression du virus mais la fragilité des personnes".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL