Coronavirus : Sanofi servira les États-Unis en premier s’il trouve un vaccin

Xavier Trudeau
Mai 14, 2020

C'est ce qu'a indiqué son directeur général, Paul Hudson, à l'agence Bloomberg, mercredi. Dans la journée, Sanofi avait dit réserver ses premiers lots aux Américains, principaux financeurs de la recherche.

"Nous avons des discussions très constructives avec les institutions européennes ainsi qu'avec les gouvernements français et allemand", a-t-il précisé. "Nous nous sommes toujours engagés à ce que dans ces circonstances sans précédent, notre vaccin soit accessible à tous", a toutefois ajouté le laboratoire dans un communiqué. "Les salariés de Sanofi veulent que ce vaccin soit distribué à l'ensemble de la population mondiale, c'est-à-dire qu'il n'y ait pas un privilège qui soit affecté aux Etats-Unis".

"Dans une interview à Bloomberg publiée mercredi, le directeur général du groupe pharmaceutique français, Paul Hudson, a souligné que son groupe accorderait la priorité aux Etats-Unis pour la fourniture de son vaccin contre le Covid-19, si ce dernier se révèle efficace contre la maladie, car le pays a été le premier à financer les recherches du laboratoire français". "Le gouvernement américain aura droit à la plus grande part des précommandes parce qu'il a pris le risque d'investir", a déclaré Paul Hudson.

"La coopération mise en place avec Barda aux Etats-Unis permet de démarrer la production du vaccin aussi rapidement que possible en parallèle du développement et de l'enregistrement du vaccin", selon le laboratoire, qui salue "des avancées encourageantes depuis plusieurs semaines par la mobilisation de la commission européenne pour envisager des mesures similaires et accélérer le développement des vaccins et la mise à disposition des citoyens européens".

Un vaccin contre le coronavirus ne sera pas trouvé avant de nombreux mois, mais cette perspective suscite déjà la polémique.

Plus de 90 vaccins sont en cours de développement actuellement contre le Covid-19, qui a causé la mort à ce jour d'au moins 290.000 personnes dans le monde, dont huit vaccins qui en sont arrivés au stade des essais cliniques.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL